Le contrôle technique pour les 2&3 roues en 2017

Contrle technique deux-roues

Le contrôle technique pour les 2&3 roues en 2017


La sécurité routière met les choses au point

Contrle technique deux-roues

Prévu pour le deuxième semestre 2017, le contrôle technique pour 2 & 3 roues génère de nombreuses discussions entre l’Etat et les motards/scootéristes. Notamment la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) qui a organisée une manifestation le samedi 16/04/2016 dans les plus grandes agglomérations françaises et le dimanche 17/04/2016 à Paris.

Parmi toutes les manifestations organisées en France, c’est encore à Paris que la mobilisation a été la plus forte avec plus de 10 000 manifestants présents. Les autres lieux de rassemblements ont également rencontrés un bon succès notamment à Lyon où 3 000 motards étaient présents ainsi qu’à Toulouse où ils étaient 2 000.

Les motards et scootéristes dénoncent une nouvelle mesure lucrative pour l’Etat qui prévoit de faire payer entre 50€ et 70€ pour le contrôle technique d’un 2/3 roues avant sa revente ; ainsi que l’interdiction de circulation des motos et scooters immatriculés avant 2000 prévue pour juillet 2016.

La colère des motards ne cesse d’augmenter, d’autant plus car l’adjoint au maire de Paris chargé des transports change souvent son fusil d’épaule en annonçant tout d’abord qu’il s’agirait simplement d’un contrôle technique à la revente, puis a déclaré qu’il s’agirait sûrement d’un contrôle technique tous les deux ans. Les motards et scootéristes ne se sentent pas écoutés et estiment que s’il y avait de vrais vices, ils sont souvent cachés dans le moteur et nécessiteraient un examen plus approfondi pour être détectés. Ainsi, c’est une mesure qui profiterait aux entreprises de contrôle technique et évidemment à l’Etat.

Aujourd’hui les motards partagent le même sentiment, celui d’être considéré simplement comme « un portefeuille » de plus vis-à-vis de l’Etat.
De plus, les usagers 2/3 roues n’ont pas vraiment l’impression que l’Etat fait un réel effort pour améliorer la sécurité routière. Notamment au sujet des autoroutes dont les glissières de sécurité sont mortelles pour les motards à partir de seulement 20km/h. La FFMC déclare que cela fait maintenant plus de 20 ans qu’elle proteste pour le changement de ces glissières qualifiées de « mortelles », mais que l’Etat n’a toujours pas jugé utile de remplacer.

En conclusion, les différents entre l’Etat et les usagers 2/3roues ne sont pas terminés ! Quelques mesures sont encore à prévoir et pourraient déplaire à plus d’un motard (Obligation du port gilet air-bag ?). Cette mesure impacterait donc aussi les loueurs de 2/3 roues comme Club Scooter.